Voyez le tiercé ou le quinté en grand avec le Prix de Belgique à Vincennes

Joueurs de tiercé ou de quinté, voici une opportunité de jouer au PMU à ne manquer sous aucun prétexte: il s’agit du prix de belgique à Vincennes. Cette course a lieu chaque année à la mi-janvier et se court sur une distance de 2850 mètres.Dans cette même course, a lieu le Prix Ténor de Baune.

Un parieur expérimenté du PMU vous dirait que le prix de belgique est un évènement hippique puisque cette course fait partie des « 4B », courses qui précèdent le Prix d’Amérique: avant elle, ont lieu le Prix de Bretagne, le Prix du Bourbonnais et le Prix de Bourgogne. Toutes ont pour but d’observer les chevaux et d’établir des pronostics sur ceux qui se classent le mieux lors des quatre courses. Il faut savoir aussi que le cheval qui remporte la course avec le Prix Ténor de Baune est directement qualifié pour le Prix d’ Amérique.

Techniquement parlant, il s’agit d’une course à l’ échelle internationale, qui se court au trot avec un attelage. Les participants, au nombre de 20, sont des chevaux de 4 à 10 ans de toutes races, mis à part les hongres. Ils sont sélectionnés selon leur rendement, c’est à dire qu’ils aient gagné une certaine somme d’argent durant la saison. Pour participer au Prix de Belgique, la somme est au minimum de 160000 euros.

Cependant, si certains pronostics avantagent certains chevaux, il y a quand même un handicap. En effet, les chevaux ayant gagné 112500 euros et plus prendront le départ 25 mètres derrière les autres concurrents.

En résumé, cette course est un avant goût du grand Prix d’ Amérique, avec des chevaux performants qui visent la plus haute distinction. Maintenant, c’est à vous de découvrir quels seront les cinq premiers chevaux arrivés pour vous faire gagner le tiercé ou le quinté. Et comme c’est un évènement fréquenté par les parieurs, il est probable qu’il y a de gros gains à la clé.

Grand prix du muguet de Saint Cloud

Qu’est-ce que ce prix?

Le Prix du Muguet est une course hippique tout à fait réputée, qui se déroule chaque année à l’hippodrome de Saint Cloud. Cet hippodrome peut accueillir pas moins de 15 000 spectateurs dont 5 000 personnes assises.

Le Prix du Muguet a lieu chaque premier de mai, autrement dit, le même jour que la fête du travail ou la fête du muguet.

Cette course met en avant des jockeys âgés de plus de quatre ans, au minimum, qui s’affrontent sur une course de 1 600 mètres.

Les participants font partie du Groupe 2 des courses hippiques, sur lesquelles on peut également parier et faire des pronostics. Il est donc intéressant d’assister à un tel Prix, puisque les joueurs en compétition sont tous de grande renommée.

Historique du Prix

Avant 1967, cette course se faisait sur 2 000 mètres et non 1 600. C’est en 1967 que les règles de la course telle qu’on la connaît aujourd’hui sont apparues.

On peut dire que depuis, la course n’a cessé de faire des adeptes : chaque année, on constate que de plus en plus de spectateurs se déplacent pour y assister, ou bien pour jouer un tiercé ou un quinté.

La course est aussi relativement appréciée car elle coïncide avec la fête du travail et du muguet, elle bénéficie donc d’un contexte favorable, dans le sens où l’ambiance sur place est réellement agréable.

De plus, avec la montée en puissance du PMU, jouer au quinté par exemple pour parier sur ses chevaux préférés devient très facile.

Anciens vainqueurs et caractéristiques

Le cheval le plus réputé de la course est Martillo : ce dernier a remporté deux années de suite la course hippique, ce qui est relativement rare.

C’est le détenteur du record du Prix du Muguet. Olivier Peslier est un des jockeys les plus réputés, puisqu’il a gagné quatre fois la course avec des chevaux différents.

On peut également dire que ce qui attire les amateurs de courses hippiques ou bien seulement les curieux lors de cette session début mai, c’est aussi le fait que l’on puisse jouer au PMU.

Il est très apprécié et surtout répandu de faire des pronostics, en jouant au tiercé ou bien au quinté, c’est même d’ailleurs devenu monnaie courante lors de ces rencontres.

Il faut savoir que lorsqu’un cheval gagne une course, ce n’est pas le seul à bénéficier de toute la gloire : chaque cheval est monté par un jockey, lui-même entrainé par un coach. De plus, les chevaux appartiennent à d’autres personnes que les jockeys ou les entraîneurs, la plupart du temps.

Il y a donc tout un monde passionnant autour des courses hippiques.